L'économie sur Virrouge :

Après la grande Révolution la population sur Virrouge a décidé de se débarrasser du système capitaliste qui avait été pour partie responsable de leur condition. Ils ont donc dans un premier temps basé leur commerce sur le troc, qui est encore très présent dans leurs échanges. Avec le temps, les villes et hameaux se sont dotés de monnaies représentées par des métaux traités d’une manière difficilement falsifiable. Ces monnaies sont valables localement et permettent ainsi de fluidifier les échanges. Chaque ville possède sa propre monnaie sous forme d’un métal et les noms des villes sont inspirés de celui de leur monnaie. Cependant pour permettre des échanges simplifiés entre les villes et même entre les régions il a été créé une monnaie universelle, le cristal de charge (cc). Cette monnaie immatérielle est inspirée des cristaux à énergie qui permettent de produire toute l’énergie sur Virrouge.

Ainsi chaque objet possède un prix indicatif en cc, qui peut varier en fonction de la région ou de sa vétusté, ces prix sont détaillés sur la page traitant de l'équipement. Ainsi les échanges entre particuliers se basent souvent sur un troc d’objets et de services. Dans les villes il est généralement possible de convertir les monnaies d’autres villes en lingots de la monnaie locale, mais une taxe est souvent appliquée sur ces échanges. Au plus la ville dont la monnaie échangée provient est éloignée au plus la taxe sera importante. Ainsi de nombreux voyageurs préfèrent acheter avant leur départ des denrées non périssables ou des produits locaux, ils les revendent donc en arrivant dans une autre ville et évitent de payer les frais de change.

 

 

 

Cristal à énergie

 

 

 

Le troc est souvent utilisé entre les régions. Les productions de chaque zone étant très spécifiques, il est obligatoire, pour que les habitants de chaque région aient accès à tout ce dont il ont besoin, que les marchandises soient échangées. Ainsi des accords existent entre les grandes villes ou bien entre les régions plus largement pour permette cette répartition des richesses. Nous allons donc indiquer les grandes lignes de ces accords, mais il peut être intéressant au préalable de connaître les différentes régions qui composent Virrouge dans la partie consacrée à la géographie de la planète. Quelques notions relatives à la géopolitique du grand continent pourront également servir à comprendre tous les enjeux de ces choix économiques, il est donc conseillé de consulter la page politique.

 

Tout d’abord, tous les échanges économiques entre régions sont gérés par les capitales. Chacune possède son pôle financier qui vérifie au près des dépôts si ce qui devait être envoyé est bien parti et si ce qui devait être reçu est bien arrivé. Ce sont ensuite chaque villes et hameaux qui vont se répartir les biens reçus. Le pôle financier de la capitale est également en contact direct avec les villes de la région et les capitales des autres zones pour savoir en temps réel ce dont celles-ci ont besoin et ce qu’elles peuvent exporter. Avant l’Événement une demande était généralement comblée en moins de deux jours, mais depuis, les communications étant brouillées ces pôles sont obligés de communiquer par coursiers et les délais deviennent donc beaucoup plus longs. De plus il devient très dur de s’assurer de l’arrivée des convois rendant l’approvisionnement plus incertain et donc plus compliqué. Ainsi des pénuries commencent vite à se faire sentir dans toutes les villes.

Voyons désormais les principaux échanges commerciaux entre les différentes régions. Tout d’abord une région qui exporte ses ressources vers toutes les autres est la Zone Fermière (ZF). En effet, étant la principale productrice de denrées alimentaires cette zone assure donc la survie de tout le continent central. Les aliments qu’ils exportent peuvent être sous forme de matière première, ou bien sous forme de produits transformés. En échange de ces ressources chaque région exporte vers la ZF des ressources de leur zone. Il existe cependant un accord passé entre les Montagnes Centrales et les autres zones, entre autres la ZF, qui permet une forme de commerce triangulaire.

 

 

 

Conserve, production de la ZF

 

 

Les Montagnes Centrales (MC) produisent principalement des métaux à différents stades de pureté et de raffinage. Ils exportent principalement leurs ressources en direction de la Zone Industrielle (ZI), à l’exception des minerais permettant la création des monnaies qui partent directement en direction de la ville concernée. Bien que les MC fabriquent quelques objets à faible valeur ajoutée, la majorité des produits finis sont construits directement dans la Zone Industrielle. Ainsi une économie triangulaire s’est développée. En échange des ressources de la MC, la ZI s’acquitte de la part des Montagnes Centrales dans les échanges entre région, grâce à la forte valeur ajoutée apporté aux minerais par ses ouvriers.

 

 

 

Mine, principal secteur d'activité des MC

 

 

 

La Zone Industrielle (ZI) est fortement dépendante des Montagnes Centrales qui est son principal fournisseur de matière première. La Zone Industrielle possède également quelques mines, mais celles-ci sont largement insuffisantes pour subvenir à ses besoins en métaux. Cette région est donc, comme nous l’avons vu précédemment la plus grosse exportatrice car elle réalise la part des contrats passés par les Montagnes Centrales. La production importante dans cette zone produit cependant de nombreux déchets métalliques. Pour éviter de reproduire le schéma de leurs ancêtres, la région réalise parfois des accords avec des régions qui acceptent de récupérer une part des déchets en même temps qu’une compensation financière. Charge ensuite aux régions de traiter et de recycler les déchets récupérés.

 

 

 

 

Véhicule de transport, symbole de la ZI

 

 

Les Bois du Nord (BN) exportent partout leur production, que ce soit directement du bois en tant que matière première ou bien des objets dérivés. Le bois est utilisé aussi bien comme un moyen de se chauffer que pour construire des objets du quotidien tel que du mobilier ou des vêtements issus des fibres végétales. Cette source d’énergie thermique s’est avérée au cours des siècles la moins chère et la plus efficace. Cependant les particules dégagées par la combustion du bois rendent son utilisation en ville compliquée. Ainsi les principaux échanges de cette zone s'effectuent avec les petites villes et les hameaux. De plus une importante économie s’est développée avec la Zone Industrielle pour alimenter les grosses forges de leurs usines.

 

 

 

 

Forêts

 

 

La Zone Urbaine Nord (ZUN) exporte principalement de la connaissance. Cela se manifeste par de nouvelles technologies et des améliorations d’objets existant déjà. Ils sont aussi une source de protection pour de nombreuses régions, et particulièrement pour les Montagnes Centrales et la Zone Industrielle qui abritent de nombreux bandits. Les innovations de la ZUN se dirigent donc vers toutes les régions productives et récupèrent en échanges des ressources qui permettent de faire survivre leur population. La seule région avec laquelle la ZUN échange peu est la Zone Urbaine Sud. En effet à part des populations qui se déplacent d’une zone à l’autre et quelques scientifiques des deux régions qui travaillent en collaboration on ne peut pas parler de réels échanges commerciaux.

 

 

 

 

Plan d'objet, principale production de la ZUN

 

 

La Zone Urbaine Sud (ZUS) quand à elle est la porte d’entrée principale vers le continent central des ressources venant des Terres de Métal. En particulier cette zone exporte des technologies qui sont inspirées des être extraterrestres originaires de la planète. Ces technologies ont souvent permises aux Virrougiens de s’adapter au mieux à leur environnement et aux êtres qui le peuple. La seule région qui bénéficie peu aujourd’hui de ces technologies est la Zone Fermière, en effet la politique peu tolérante de la ZF rend la ZUS réticente à l’idée de faire du commerce avec eux. C’est donc la Zone Indutrielle qui rattrape cette inégalité dans les échanges. De plus la forte population de Hobblarien dans la région lui confère une importante main d’œuvre. Il s’est donc développé un commerce ou des groupes de Hobblariens sont dépêchés dans des zones productrices pour une durée déterminée. Ils servent donc de main d’œuvre temporaire, en échange de ressources venant de ces régions.

Tu peux récupérer le PDF concernant l'économie sur Virrouge en envoyant un message dans la section contacte moi.

Carte des échanges commerciaux entre les régions :

 

 

CONTACTE MOI

Si tu souhaites donner ton avis sur le site ou bien partager un texte ou une illustration sur l'univers, n'hésites pas à envoyer un message!

Ce site fonctionne sur un principe de collaboration : tu peux choisir si tu veux que ta participation soit ajoutée au site, et bien sûr ton nom ou pseudo sera mentionné à côté de ton travail. En plus si tu partages tes créations sur internet, je mettrai un lien vers ton travail dans l'espace contributions. C'est gagnant gagnant !

Abstract Lights

Your details were sent successfully!

ABONNE TOI

Pour être tenu au courant des dernières nouveautés sur le site en temps réel, abonne toi ici, et suis la page Facebook :